Promenade à pied dans la vieille ville de Port-Louis...

1w

Notre cocker Loden attend tranquillement pendant que nous visitons une expo sur l'histoire de Port-Louis.

2w

 

Nous quittons Port-Louis et naviguons en grande partie au moteur faute de vent. Nous apercevons quelques dauphins et longeons Groix. Nous n'irons pas aux Glénan car le coefficient de marée est important (>100) et le seuil mouillage accessible (La Pie) plus que surchargé malgré la finale de la Coupe du Monde.

3w

4w

 Les filles jouent au restaurant :

5w

6w

7w

 

Si, si, il y a bien une caisse enregistreuse au pied du mât mais tout le monde ne peut pas la voir...

8w

 Nous nous dirigeons vers Port-Laforêt, nouvelle escale du Passeport Escales. Construite au fond d'une sorte de lagune, elle même au fond de la Baie de Concarneau, la marina est très agréable : située dans la verdure, une belle plage à 10 minutes, une balade vers le village (La Forêt) le long d'un bras de la ria qui part des pontons, et des douches de palace : douche à l'italienne dans un espace de 7 ou 8 m2 chacune avec grand lavabo, plusieurs patères, et un banc en tek ! Et il paraît que l'hiver, le sol est chauffé !!! On reviendra. Mais attention, moins de 2m d'eau dans le chenal à basse mer en coeff 100.

9w

10w

11w

 

Voici la vue que nous avons quand nous grimpons en haut de notre passerelle et traverson un petit parking. Pas mal, non ?

12w

13w

1w

2w

3w

 

La plage est de l'autre côté de la marina. Elle est très belle, peu fréquentée et les chiens y sont sinon autorisés, du moins totalement tolérés. Le bonheur pour Loden qui se précipite car pour lui aussi c'est la canicule !!!

4w

5w

6w

 

20180715_173132_resized (1)

7w

 

Après-midi, atelier aquarelle. Maëlle, tu as oublié ton dessin !!!

9w

10w

11w

 

Au village de La Forêt, les filles redécouvent les joies du manège...

12w

 

mais on les imagine prendre leur envol dans quelques années !13w

14w

15w

16w

17w

18w

19w

20w

 

Retour à bord et déjeuner dans le cockpit car le ciel est légèrement voilé. Ca fait du bien.21w

 

L'après-midi, François monte en tête de mât pour nettoyage du rail de GV.

22w

 

Puis, c'est le tour d'Alix.

23w

 

Et de Maëlle (regarde, tonton !).

25w

 

24w

Soirée lecture.

26w

 

 

Mardi 17 juillet, nous quittons Port-Laforêt, cap sur Lesconil. Avant de nous engager (c'est-à-dire) 6 à 7 milles avant le port, nous les contactons afin de savoir s'il y a une place disponible pour nous. Lesconil est un petit port et ne peut accueillir qu'une vingtaine de bateaux. C'est ok, il en reste une ! On y fonce et retrouvons Sumo, le Dufour de nos deux amies de Piriac, Françoise et Catherine qui font route quant à elles vers l'Angleterre. Nos voisins, un JOD 35 revient d'un mois en Espagne.

A peine arrivées, les filles vont à la pêche à la crevette sur les pontons. Elles seront bien appréciées pour l'apéro. Nous savourerons ensuite un beau turbot acheté au camion du pêcheur.

1w

2w

L'après-midi, repos (c'est toujours la canicule) puis balade et baignade du côté de la côté sauvage.

20180717_190450_resized

20180717_190834_resized

20180717_190954_resized

20180717_191731_resized_1

Le soir, douche juste en haut de notre passerelle. Les filles, inutile de rester 3 heures !!!. Nous dégustons au dîner les deux araignées que j'ai eu le temps d'acheter en sautant du bateau à 13h à notre arrivée. Après le dîner, balade dans le village, côté lagune cette fois, flânerie dans les ruelles puis retour à bord, lecture et dodo pour tout le monde vers 23h.

20180717_215904_resized_1

20180717_220054_resized_1

Aujourd'hui mercredi Maëlle repart avec son papa qui est venu la chercher jusqu'à Lesconil (merci Fred d'avoir fait la route et d'avoir ainsi permis à Alix de passer ces délicieuses journées en compagnie de sa copine).


3w