François dit toujours que la voile c'est bien de jour, par beau temps et au portant. Exactement ce que nous faisons ces temps-ci. A part cette sortie de la baie de Quiberon quelque peu "chaoteuse" qui a remué les estomacs, la suite du programme de mercredi (11 juillet) a été plus que relax : Port Haliguen-Etel, au portant dès le passage de la Teignouse.

1w

 

Evidemment, on se laisse parfois bercer et le cockpit de Kalinka sait se faire accueillant... pour tout le monde !

2w

 

La sieste est juste interrompue par le nut-nut habituel du ferry de Belle-Ile qui en plus du bruit nous expédie quelques jolies vagues.3w

 

Et c'est tout de suite la rigolade !4w

 

On enchaîne sur un spectacle rock + une boom musique à fond : Placebo suivi de Jain !5w

Déjeuner en mer pour une arrivée à Etel dans l'après-midi. Nous nous annoncçons au sémaphoriste à l'entrée de la ria, qui nous guide en VHF pour le passage du banc de sable (celui-là même qui crée parfois une barre délicate) qui se balade à la sortie de la rivière. Puis nous suivons le chenal et sommes accueillis au port de plaisance. En compagnie de quelques autres grands voiliers, nous nous amarrons sur un large ponton arimé au môle extérieur, vue sur l'embouchure et ses dunes.3w

En face, un chantier naval et quelques épaves, et un petit village relié à Etel grâce aux services d'un passeur.1w

4w 

A peine arrivées, les filles et moi nous dirigeons vers un petite lagune en aval du village, qui a été fermée par une digue et permet aux habitants de se baigner sans danger (le courant est parfois fort dans la rivière), et sans être obligé d'aller jusqu'à l'océan. L'eau doit bien faire 25° et le fond n'excède pas 2m. Une vraie piscine.

Ci-dessous, assises sur la digue, vue sur la rivière,6w

 

ci-dessous : la lagune/piscine qui sert aussi de base nautique pour les petits le matin.

7w

 

Un petit tour au trampoline élastique avant de rentrer. C'est cool les vacances !8w

 

Séquences pêche avant et après le dîner.9w

 

Le site est d'un calme...10w

 Nous prenons tous les petits-dej dehors, mais nous abritons dans le carré pour déjeuner car la chaleur est étouffante et le soleil de plomb.

2w

 Balade à vélos (prêtés par la capitainerie) en direction de l'amont de la ria et de ses méandres. Nous passons devant le CROSSA Etel, instant émouvant pour tout marin de l'atlantique.

5w

Nous enjambons une petite rivière au moulin du Sach.6w

 

Nous contemplons un Dindin... enfin, un cormoran (eh oui, encore un !).7w

8w

 Mais le plus drôle reste la découverte du champ de maïs, n'est-ce pas les filles ?

9w

 Pause au moulin, sur le chemin du retour, il est temps de rentrer, la chaleur est accablante.

10w

 L'après-midi, nous assistons à un petit événement local. Le canot de sauvetage des années cinquante qui avait été mis à l'eau pour quelques jours, va être rentré dans son hangar d'origine à la manière de l'époque. Regardez :

11w

 Un système de bras à bascule prend le bateau et le hisse dans le hangar.

12w

 Ici, on peut manger sa pêche car l'eau de la rivière est limpide.

13w

 

Jeudi soir, nous accueillons Maud et Samuel, les parents de Juliette qui ont eu la gentillesse de venir jusqu'à nous pour venir chercher leur fille... et savourer un petit dîner à bord de Kalinka. Ils sont en compagnie de Fred (le papa) et de Maëlle (sa fille), une autre amie d'Alix, qui sera en notre compagnie pour les prochains jours. Bref, c'est la relève !

14w

 

Les trois amies réunies pour une soirée.

15w

 

Le lendemain, nous faisons une balade à pied vers l'embouchure de la rivière d'Etel. C'est une grande marée, les pêcheurs à pied sont nombreux.

1w

2w

0107w

0108w

0109w

Face au large, Groix est à l'horizon.

3w

 

Impossible de se baigner à cause du courant (grande marée). Nous rentrerons rapidement nous baigner dans la petite lagune du bourg.

20180713_112007_resized_2

 

Maëlle et François à la manoeuvre au départ d'Etel. Là encore, nous nous sommes annoncés au sémaphore qui nous a guidé jusqu'à dépassement complet des dangers. Nous mettons le cap sur Port-Louis, car nous pensons qu'il y aura trop de monde aux Glénan un 14 juillet.

4w

5w

Le lendemain, nous décidons de passer la journée à Port-Louis. Maëlle, Alix et moi empruntons des vélos à la Capitainerie et filons de l'autre côté du port sur la digue de bois.

1w

2w

3w

 

Nous apercevons notre Kalinka caché derrière un chalutier bleu canard.

4w

5w

 

En y regardant de plus près, on voit notre linge sécher !

6w

 

Nous empruntons des vélos à la capitainerie pour une balade dans la presqu'île.

7w

 

Côté rade de Lorient,

8w

 

et côté océan, c'est-à-dire face à l'île de Gavres, banc de sable allongé qui borde la presqu'île de Port-Louis.

9w

10w

11w