voilier kalinka

18 juillet 2018

Cap sur le Finistère (13 au 18 juillet 2018)

Promenade à pied dans la vieille ville de Port-Louis...

1w

Notre cocker Loden attend tranquillement pendant que nous visitons une expo sur l'histoire de Port-Louis.

2w

 

Nous quittons Port-Louis et naviguons en grande partie au moteur faute de vent. Nous apercevons quelques dauphins et longeons Groix. Nous n'irons pas aux Glénan car le coefficient de marée est important (>100) et le seuil mouillage accessible (La Pie) plus que surchargé malgré la finale de la Coupe du Monde.

3w

4w

 Les filles jouent au restaurant :

5w

6w

7w

 

Si, si, il y a bien une caisse enregistreuse au pied du mât mais tout le monde ne peut pas la voir...

8w

 Nous nous dirigeons vers Port-Laforêt, nouvelle escale du Passeport Escales. Construite au fond d'une sorte de lagune, elle même au fond de la Baie de Concarneau, la marina est très agréable : située dans la verdure, une belle plage à 10 minutes, une balade vers le village (La Forêt) le long d'un bras de la ria qui part des pontons, et des douches de palace : douche à l'italienne dans un espace de 7 ou 8 m2 chacune avec grand lavabo, plusieurs patères, et un banc en tek ! Et il paraît que l'hiver, le sol est chauffé !!! On reviendra. Mais attention, moins de 2m d'eau dans le chenal à basse mer en coeff 100.

9w

10w

11w

 

Voici la vue que nous avons quand nous grimpons en haut de notre passerelle et traverson un petit parking. Pas mal, non ?

12w

13w

1w

2w

3w

 

La plage est de l'autre côté de la marina. Elle est très belle, peu fréquentée et les chiens y sont sinon autorisés, du moins totalement tolérés. Le bonheur pour Loden qui se précipite car pour lui aussi c'est la canicule !!!

4w

5w

6w

 

20180715_173132_resized (1)

7w

 

Après-midi, atelier aquarelle. Maëlle, tu as oublié ton dessin !!!

9w

10w

11w

 

Au village de La Forêt, les filles redécouvent les joies du manège...

12w

 

mais on les imagine prendre leur envol dans quelques années !13w

14w

15w

16w

17w

18w

19w

20w

 

Retour à bord et déjeuner dans le cockpit car le ciel est légèrement voilé. Ca fait du bien.21w

 

L'après-midi, François monte en tête de mât pour nettoyage du rail de GV.

22w

 

Puis, c'est le tour d'Alix.

23w

 

Et de Maëlle (regarde, tonton !).

25w

 

24w

Soirée lecture.

26w

 

 

Mardi 17 juillet, nous quittons Port-Laforêt, cap sur Lesconil. Avant de nous engager (c'est-à-dire) 6 à 7 milles avant le port, nous les contactons afin de savoir s'il y a une place disponible pour nous. Lesconil est un petit port et ne peut accueillir qu'une vingtaine de bateaux. C'est ok, il en reste une ! On y fonce et retrouvons Sumo, le Dufour de nos deux amies de Piriac, Françoise et Catherine qui font route quant à elles vers l'Angleterre. Nos voisins, un JOD 35 revient d'un mois en Espagne.

A peine arrivées, les filles vont à la pêche à la crevette sur les pontons. Elles seront bien appréciées pour l'apéro. Nous savourerons ensuite un beau turbot acheté au camion du pêcheur.

1w

2w

L'après-midi, repos (c'est toujours la canicule) puis balade et baignade du côté de la côté sauvage.

20180717_190450_resized

20180717_190834_resized

20180717_190954_resized

20180717_191731_resized_1

Le soir, douche juste en haut de notre passerelle. Les filles, inutile de rester 3 heures !!!. Nous dégustons au dîner les deux araignées que j'ai eu le temps d'acheter en sautant du bateau à 13h à notre arrivée. Après le dîner, balade dans le village, côté lagune cette fois, flânerie dans les ruelles puis retour à bord, lecture et dodo pour tout le monde vers 23h.

20180717_215904_resized_1

20180717_220054_resized_1

Aujourd'hui mercredi Maëlle repart avec son papa qui est venu la chercher jusqu'à Lesconil (merci Fred d'avoir fait la route et d'avoir ainsi permis à Alix de passer ces délicieuses journées en compagnie de sa copine).


3w

Posté par voilierkalinka à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2018

De jour au portant et par beau temps

François dit toujours que la voile c'est bien de jour, par beau temps et au portant. Exactement ce que nous faisons ces temps-ci. A part cette sortie de la baie de Quiberon quelque peu "chaoteuse" qui a remué les estomacs, la suite du programme de mercredi (11 juillet) a été plus que relax : Port Haliguen-Etel, au portant dès le passage de la Teignouse.

1w

 

Evidemment, on se laisse parfois bercer et le cockpit de Kalinka sait se faire accueillant... pour tout le monde !

2w

 

La sieste est juste interrompue par le nut-nut habituel du ferry de Belle-Ile qui en plus du bruit nous expédie quelques jolies vagues.3w

 

Et c'est tout de suite la rigolade !4w

 

On enchaîne sur un spectacle rock + une boom musique à fond : Placebo suivi de Jain !5w

Déjeuner en mer pour une arrivée à Etel dans l'après-midi. Nous nous annoncçons au sémaphoriste à l'entrée de la ria, qui nous guide en VHF pour le passage du banc de sable (celui-là même qui crée parfois une barre délicate) qui se balade à la sortie de la rivière. Puis nous suivons le chenal et sommes accueillis au port de plaisance. En compagnie de quelques autres grands voiliers, nous nous amarrons sur un large ponton arimé au môle extérieur, vue sur l'embouchure et ses dunes.3w

En face, un chantier naval et quelques épaves, et un petit village relié à Etel grâce aux services d'un passeur.1w

4w 

A peine arrivées, les filles et moi nous dirigeons vers un petite lagune en aval du village, qui a été fermée par une digue et permet aux habitants de se baigner sans danger (le courant est parfois fort dans la rivière), et sans être obligé d'aller jusqu'à l'océan. L'eau doit bien faire 25° et le fond n'excède pas 2m. Une vraie piscine.

Ci-dessous, assises sur la digue, vue sur la rivière,6w

 

ci-dessous : la lagune/piscine qui sert aussi de base nautique pour les petits le matin.

7w

 

Un petit tour au trampoline élastique avant de rentrer. C'est cool les vacances !8w

 

Séquences pêche avant et après le dîner.9w

 

Le site est d'un calme...10w

 Nous prenons tous les petits-dej dehors, mais nous abritons dans le carré pour déjeuner car la chaleur est étouffante et le soleil de plomb.

2w

 Balade à vélos (prêtés par la capitainerie) en direction de l'amont de la ria et de ses méandres. Nous passons devant le CROSSA Etel, instant émouvant pour tout marin de l'atlantique.

5w

Nous enjambons une petite rivière au moulin du Sach.6w

 

Nous contemplons un Dindin... enfin, un cormoran (eh oui, encore un !).7w

8w

 Mais le plus drôle reste la découverte du champ de maïs, n'est-ce pas les filles ?

9w

 Pause au moulin, sur le chemin du retour, il est temps de rentrer, la chaleur est accablante.

10w

 L'après-midi, nous assistons à un petit événement local. Le canot de sauvetage des années cinquante qui avait été mis à l'eau pour quelques jours, va être rentré dans son hangar d'origine à la manière de l'époque. Regardez :

11w

 Un système de bras à bascule prend le bateau et le hisse dans le hangar.

12w

 Ici, on peut manger sa pêche car l'eau de la rivière est limpide.

13w

 

Jeudi soir, nous accueillons Maud et Samuel, les parents de Juliette qui ont eu la gentillesse de venir jusqu'à nous pour venir chercher leur fille... et savourer un petit dîner à bord de Kalinka. Ils sont en compagnie de Fred (le papa) et de Maëlle (sa fille), une autre amie d'Alix, qui sera en notre compagnie pour les prochains jours. Bref, c'est la relève !

14w

 

Les trois amies réunies pour une soirée.

15w

 

Le lendemain, nous faisons une balade à pied vers l'embouchure de la rivière d'Etel. C'est une grande marée, les pêcheurs à pied sont nombreux.

1w

2w

0107w

0108w

0109w

Face au large, Groix est à l'horizon.

3w

 

Impossible de se baigner à cause du courant (grande marée). Nous rentrerons rapidement nous baigner dans la petite lagune du bourg.

20180713_112007_resized_2

 

Maëlle et François à la manoeuvre au départ d'Etel. Là encore, nous nous sommes annoncés au sémaphore qui nous a guidé jusqu'à dépassement complet des dangers. Nous mettons le cap sur Port-Louis, car nous pensons qu'il y aura trop de monde aux Glénan un 14 juillet.

4w

5w

Le lendemain, nous décidons de passer la journée à Port-Louis. Maëlle, Alix et moi empruntons des vélos à la Capitainerie et filons de l'autre côté du port sur la digue de bois.

1w

2w

3w

 

Nous apercevons notre Kalinka caché derrière un chalutier bleu canard.

4w

5w

 

En y regardant de plus près, on voit notre linge sécher !

6w

 

Nous empruntons des vélos à la capitainerie pour une balade dans la presqu'île.

7w

 

Côté rade de Lorient,

8w

 

et côté océan, c'est-à-dire face à l'île de Gavres, banc de sable allongé qui borde la presqu'île de Port-Louis.

9w

10w

11w

 

 

 

 

 

 

 

Posté par voilierkalinka à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2018

Trop chaud pour travailler

A peine l'école terminée, nous embarquons pour notre croisière d'été, et cette fois avec une nouvelle équipière, Juliette ! Bienvenue Juju à bord de Kalinka ! Nous avions amené Kalinka à Piriac le vendredi en compagnie de Sandrine et papa; et commençons donc réellement nos vacances en quittant le port de Piriac le dimanche 8 juillet à 11h10,   cap sur Houat avec une météo caniculaire.

S0420054w

Nous faisons presque toute la navigation à la voile, mais terminons malheureusement au moteur, sous un soleil de plomb. Nous avons tout de même pêché deux maquereaux, vu nos deux premiers dauphins (marsouins ? difficile à dire car ils étaient assez loin) et aperçu deux guillemots de Troil en train de nager tranquillement. Nous longeons la grande plage de Houat et gagnons le mouillage des Salus, bien abrité des vents NE prévus pour la nuit. 

2w

3w

Nos deux cavalières ont hâte d'arriver. Nous aussi. Même s'il s'amuse tout seul avec sa baballe, notre brave Lolo n'en peut plus non plus.

4w

5w

La chaleur est quasi intenable. Affaiblie par son mal de mer des premiers jours, Alix ne se sent pas bien et nous décidons de rester à bord. Nous nous baladerons à la plage en fin de journée. La nuit est très tranquille et le lendemain, nous débarquons et faisons visiter le village à Juliette.

6w

7w

Mais bien sûr, le nec plus ultra est la grande plage... surtout à cette époque (en pleine saison, il y a environ 200 bateaux au mouillage sur cette plage, et voyez là !) Nous y resterons de 11h à 13h (principalement dans l'eau). L'eau est cristalline comme d'habitude et elle fait 22° (thermomètre sous-marin du bateau).

8w

9w

10w

Retour à la plage des Salus où nous attend Kalinka (de face, enrouleur bleu marine,  légèrement à gauche d'Alix sur la photo ci-dessous).

11w

12w

Pique-nique dans le carré (cockpit intenable). Vu la chaleur, nous décidons de profiter de la sieste (les filles sont cantonnées à l'intérieur à cause du soleil) pour faire route vers le continent (Port-Haliguen/Quiberon). En arrivant, un petit concours de bulles pour l'ambiance, et une régate pour le spectacle !

13w

14w

La douche du soir est un délice et les glaces au petit café de la marina aussi. Nuit tranquille. Nos voisins de ponton arrivent de Londres (voyage de 6 semaines) et comme d'hab nous papotons. Mardi matin, petit-déj dans le cockpit. Nous partons en trottinette (les filles) et à pied (Loden et nous) à Quiberon, visite du village, flânerie sur le port face à Belle-Ile, glaces à l'italienne, et retour à Port Haliguen en mini-bus. Cette (encore) jolie escale que nous avons toujours appréciée fait l'objet d'un projet d'aménagement (énorme) : deux ans de travaux, grue immense (obligé) et paysage dénaturé (assuré) à venir... Quand on pense que même à Hoëdic (oui, Hoëdic), la Compagnie des ports du Morbihan a réussi à faire accepter un projet de marina (si, si !) Les travaux devraient démarrer dès que seront finis ceux de Port Haliguen (2019 ?). Encore un endroit où nous n'irons plus...

 

15w

16w

Déjeuner à bord, sieste et cartes postales, la baignade est prévue pour 17h.

18w

En principe, départ pour l'île de Groix demain matin avec un petit vent d'ouest...

 

Posté par voilierkalinka à 17:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 mai 2018

Navigations printanières (mai 2018)

Après quelques jours de réarmement, Kalinka reprend ses navigations. Nous profitons des belles journées et des vacances scolaires pour "descendre" à Arzal, avec une escale à la Roche-Bernard. Le temps est radieux, l'équipage motivé (et un peu en surchauffe), la Vilaine est en fête : nous verrons défiler de nombreux voiliers traditionnels.

Embarquement en annexe : Alix, Maëlle et François sont du premier voyage. Loden (notre cocker) et moi serons du second. Kalinka est à quelques dizaines de mètres de la rive.

20180507_112516_resized_1 (1)

 

A l'arrivée à La Roche-Bernard, les filles ne résistent pas au jeu du jet d'eau (il fait 28°).

20180507_172500_web

 

 

De jeudi à dimanche, François partira en croisière en compagnie de Philippe, Olivier et 5 autres copains : Port-Haliguen, Houat...

Courant juin, Kalinka naviguera de nouveau une semaine. Quant au départ en vacances en famille, il est prévu le 7 juillet !

Posté par voilierkalinka à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2017

Belle fin d'été 2017 en Bretagne

Le 20 août, nous quittons Piriac à 6h45. Nous savourons le lever de soleil, toujours très plaisant en mer (même si nous avons passé la nuit au port !), Kalinka est porté par une toute petite brise.DSCF6772w

DSCF6775wNous mettons le cap sur Belle-Ile, car notre ami Franck sur son Sun Fast 36 Echo Beach est de retour d'Espagne (en solo) et vient d'atterrir dans l'anse de Kerel (côte sauvage de Belle-Ile). Quelques milles avant Hoëdic, nous croisons un banc de dauphins, nombreux et joueurs. Même si nous en avons vu des dizaines de fois, nous sommes émerveillés par le caractère curieux et joueur de ces jolis mammifères marins. Alix est captivée, Loden, énervé, rapidement cantonné dans le carré.

DSCF6780w

 

 

Nous passons au large d'Höëdic, laissant au nord Les Grands Cardinaux (ci-dessous), puis le Charriot (cardinale sud). Nous contournons Belle-Ile par le sud, passant la pointe de kerdonis, Port Andro, Port Maria, puis virons vers l'ouest à la pointe du Skeul.

DSCF6799w

Port Maria (petite anse au pied du village de Locmaria). Nous croisons un couple de marsouins. C'est la deuxième fois cette année. Il semble que ces petits mammifères qu'on ne voyait plus croisent de nouveau dans nos baies. Tant mieux !DSCF6804w

Loden trouve le teck trop chaud, il se fait un petit tapis...

DSCF6810w

L'anse de Kerel est très encaissée et échoue sur une bonne partie. Nous progressons au moteur, effectuons notre petit tour de mouillage afin de repérer les mouillages existants et les hauteurs d'eau. Nous retrouvons Franck et mouillons à côté de lui. Le soir, Valérie (qui réside à Belle Ile) nous rejoint courageusement et nous passons une belle petite soirée. Le lendemain, rando autour de Kérel et baignade extra avec Alix. Nous rejoignons Kalinka à la nage (à mi-marée), cela fait une belle distance et environ 15 minutes de nage (sur la 1ère photo ci-dessous, on aperçoit Kalinka au loin, la photo est prise du sentier). Sur la 2e, Kalinka en gros plan, sur la 3e, la partie de l'anse qui échoue).

IMG_20170820_171045web  IMG_20170820_180424web

IMG_20170820_171054web

Nous quittons Kerel en compagnie de Franck, longeant les grandes falaises de la côte sauvage de Belle-Ile. Son Echo Beach glisse sur l'eau avec seulement quelques noeuds de vent.

DSCF6815w

DSCF6823w

Echo Beach va passer la pointe de Kerdonis.DSCF6830w

Nous prenons la passe de Béniguet et mettons le cap sur Port Haliguen où nous passerons deux belles journées avant de filer vers le Crouesty où Pascal et Corentin nous rejoindront.

DSCF6834w

DSCF6843w

Mercredi 23 août, nous quittons Le Crouesty, laissant à tribord l'entrée du Golfe du Morbihan.
DSCF6848w

DSCF6855w

Le temps est magnifique et nous filons de nouveau à Belle-Ile. En attendant l'ouverture du bassin à flot, nous prenons une bouée d'attente. Le site est magnifique, il fait beau, Corentin se baigne. C'est l'été !

DSCF6860w

DSCF6861w

Nous entrons dans le port de Palais en foin d'aprem et passerons deux nuits bien peinards (les débuts et fins d'été sont bien agréables, car la fréquentation est divisée par trois ou quatre...). Nous prendrons nos bus habituels pour aller à Sauzon, revenir de rando...

DSCF6865w

DSCF6869w

Déjeuner le vendredi "chez Carole" à Sauzon. C'est canicule et il n'y a personne !!! Puis balade jusqu'aux Poulains avec pause plage et baignade à Port Puce.DSCF6877w

DSCF6879w

navDSCF6884w

DSCF6891w

DSCF6893w

DSCF6896w

DSCF6902w

DSCF6905w

Samedi matin, nous quitterons Palais, une fois l'Anatife (pétrolier qui ravitaille l'île) sorti. Son passage de l'écluse est amusant à voir. Le capitaine manoeuvre son engin comme un jeu video, à l'aide d'un simple joystick.

DSCF6906w

DSCF6907w

DSCF6914w

Notre navigation de retour sera chaude et caractérisée par une remarquable pétole. Les garçons (François et Pascal) refusent de mettre le moteur. L'heure est au défi, et nous mettrons trois heures pour passer Béniguet. Après quelques hésitations, nous mettrons finalement le cap sur Arzal que nous atteindrons juste pour la dernière écluse (21h).

Sortie du port de Palais, Corentin à la barre.

DSCF6918w

Coucher de soleil pendant l'éclusage.

DSCF6929w

Nous remontrons la Vilaine le dimanche sous un soleil magnifique (et rentrerons chez nous à Mesquer, le lundi. A l'arrivée, Alix se baignera en compagnie de deux petites filles, elles aussi grandes navigatrices (elles reviennent d'un grand voyage en Norvège) et elles aussi amies d'Eric et Claude de Vahiere (nos amis qui sont basés à Ushuaia) ! Le monde est petit et l'après-midi bien agréable.

Nous rentrerons chez nous à Mesquer le lundi 28 août, une semaine avant la rentrée...

DSCF6933w

fin ete 002w

 

Bilan de l'année 2017

28 escales (ports ou mouillages)

50 nuits au total dont :

. 43 nuitées incluses dans notre passeport escales

. 2 nuitées payantes (Lesconil où nous sommes restés trois jours consécutifs, nous avons donc payé la 3e nuit, et Concarneau qui ne fait pas partie du passport escales

. 5 nuits au mouillage (Glénan, Houat, Odet)

500 milles nautiques parcourus

3 ou 4 maquereaux pêchés à la traine

200g de crevettes à Lesconil

100 g d'éperlans à Sainte-Marine

1 mulet de port à Locmiquelic

mais surtout :

500 milles parcourus...

Voici en images nos navigations :

en 1er la carte globale (avec notre route tracée en bleu)

puis un zoom entre Penmarc'h et Trévignon où nous avons passé du temps

et enfin un autre zoom autour de Belle-Ile et la Baie de Quiberon.

Ce week-end, nous avons désarmé Kalinka, et il s'apprête à passer l'hiver à sa petite bouée de Foleux.

nav1

Zoom : de la pointe de Penmarc'h à la Pointe de Trévignon.

nav2 copie

Belle-Ile et la Baie de Quiberon.

nav3 copie

 

 

 

Posté par voilierkalinka à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]