1wNous quittons le samedi 4 août le port de Morgat avec 10 à 15 noeuds de vent au portant. Guylaine est venue nous dire au revoir : merci encore Guylaine pour ton accueil généreux et chaleureux ! Nous larguons les amarres, la mer sera pleine vers 10h et nous profiterons ainsi du courant nord-sud de la descendante pour passer le raz de Sein. Je pêche 3 beaux maquereaux au cap de la Chèvre puis nous passons la baie des Trépassés. Nous sommes en vue de Sein et passons rapidement les tourelles de la pointe du Raz, notre équateur à nous. Entre les deux, quelques pêcheurs au bar tentent leur chance dans le clapot. La navigation est fabuleuse, rapide, sur une mer belle avec une soleil extraordinaire. Les heures et les milles défilent. Alix amarinée réclame comme d'habitude sa blanquette à 11h ! Je m'y colle et le déj est bientôt servi. Aucun événement particulier ne vient troubler cette douce navigation, juste un dauphin isolé plus un autre qui viendra effectuer un saut hors de l'eau tout près de nous à l'étrave d'un cata que nous croisons. Pour les oiseaux, nous observons de nombreux fous de Bassan en pêche, des puffins des baléares et des goélands.

2w

3wLa baie d'Audierne défile et nous sommes en vue du phare d'Eckmül, côté Saint-Guénolé. La mer s'agite un peu, nous sommes bien à la pointe de Penmarc'h.

4w

5wC'est le début du défilé des chalutiers qui rentrent comme chaque jour à la queue leu leu dans le port du Guilvinec. Il est environ 16h. Mais dès la pointe passée, bienvenue dans la baie des Glénan, c'est la pétole et la chaleur qui reviennent, le Pot au noir breton ?

6wNous faisons du quasi sur-place et sommes finalement obligés de mettre le moteur pour les 10 derniers milles de cette navigation qui en compte un peu plus d'une cinquantaine. Nous appelons le port de Lesconil qui malheureusement affiche complet. Dommage car c'était la fête de la langoustine ! La SNSM locale effectue des sorties pour le public à cette occasion.

7w

8wNous nous dirigeons vers le port de Sainte-Marine où vers 20h, faute de place au ponton, nous prendrons une bouée pour cette première nuit. Après l'Aber Wrac'h, c'est la deuxième fois que je fais une manoeuvre de mouillage vent contre courant. J'y parviens du deuxième coup ou j'approche la bouée en marchant en crabe, nickel ! François attrape la bouée avec son mousqueton spécial. Dans l'Aber Wrac'h, nous avons vu un bateau anglais qui adoptait une autre technique. L'homme à la barre fait face à la bouée. Sa femme à l'avant,  lance un bout en boucle (un lasso ?) au-dessus de la bouée. Une fois celle-ci cernée, la tension resserre la boucle et la bouée se laisse approcher. Pas mal !

9w

10w

11wLe lendemain, nous retrouvons l'équipage de Placébo. Nous sommes heureux de voir Laure, Cyril et Lucie et Camille ! Ils emmènent Alix à la plage de Bénodet en annexe. François et moi allons également en face mais côté rivière afin que Loden (et moi) puissions nous baigner. Le soir rendez-vous à bord de Kalinka pour un apéro accompagné des rillettes de maquereaux du cap de la Chèvre.

13wPetit-dej à l'abri du taud qui nous protège du soleil. Loden, qui ne mange plus à bord mais seulement à terre (il paraît que c'est fréquent !) est prêt pour la balade.

14wLucie nous rend visite (nous avons bougé et sommes désormais au ponton visiteurs).

15wPetite rando sur les bords de l'Odet, il fait une chaleur de bête, n'est-ce pas Loden ?

16w

17w

18w

19w

20wL'estuaire de l'Odet, à droite Sainte-Marine et à gauche, Bénodet.

21wLa chaleur est telle qu'il est impossible de résister à la baignade.

22w

23w

24w

 

1w

2wMardi 7 août, nous partons pour le Belon mais décidons finalement de rejoindre Port-Laforêt. Dans la baie, nous croisons une régate de neuf figaristes en solitaire. Le Port affiche complet, nous faisons route vers Concarneau où nous retrouverons Placebo et son équipage. Alix est ravie de retrouver les jumelles, Lucie et Camille. Laure et Cyril les emmènent assister à un spectacle équestre "les Mousquetaires" dans la ville close. Génial ! Nous repartons vers le Belon dès le lendemain midi.

3wLes beaux bateaux se succèdent, ici le Corentin, que nous laissons manoeuvrer avant d'accéder au port de plaisance. Plus loin, l'embarcadère pour l'Odet ou les Glénan.

4w

5wPetit câlin du soir à Loden. Le lendemain, un petit coucou aux jumelles en partant ! Alors que le temps était censé devenir maussade et moins chaud, il fait toujours une chaleur de bête... Nous commençons à réfléchir à la semaine prochaine où nous embarquerons Blandine et Clémentine pour quelques jours. Il semble qu'un flux d'ouest s'installe en fin de semaine avec du temps très bof le lundi (vent et pluie). De  plus, ce sera la grande marée (coeff 109). Rentrerons-nous à Piriac d'où il sera difficile de repartir avec de l'ouest un peu fort, ou ferons-nous escale plus nord, à voir...

6w