5w

 Nous quittons Molène en fin de matinée pour profiter du flot. Notre route est assez nord et nous nous rapprochons d'Ouessant et de son phare du Stiff. On aperçoit l'antenne du Cross Corsen.

6w

 A partir du banc du Four et des roches de Portsall, le courant s'intensifie et les zones de turbulence se multiplient, sans conséquence pour notre navigation.

7w

8w

 La mer est toujours d'huile et nous progressons au moteur. Nous apercevons au loin le fameux phare de la Vierge.

9w

 Nous nous faufilons dans le dédale de bouées qui mènent au port de l'Aber Wrac'h. Nous croisons toutes sortes d'embarcations, notamment la flotille du centre UCPA dont nous allons découvrir qu'ils occupent une grande partie du quai principal.

10w

11w

1w

 Ci-dessous, on aperçoit le petit phare (32m) et le grand phare de l'île Vierge (82,50 m, et 397 marches), plus haut phare d'Europe, dont le faisceau balaie à plus de 50 milles. L'île vierge a été habitée par des moines cordeliers au XVe qui fondèrent ensuite l'Abbaye de la baie des Anges que nous verrons au port de l'Aber Wrac'h.

2w

3w

Une multitude d'îlots jalonnent le chenal. Certains, les wrac'hs sont accessibles à pied à marée basse. L'un d'eux, l'île Cézon, est garnie d'un fort Vauban, d'autres de petits phares ou de maisons de goémoniers.

4w

5w

6w

 Arrivés au port, nous prenons place près de la SNSM et des bateaux de pêche à la forme de sabot fermé un peu particulière. Ce sont paraît-il des spécialistes de la pêche à la lotte qu'ils effectuent avec des filets de 20 km de long, posés à 100m de fond ! On imagine ce qu'il font des autres espèces capturées au passage...

7w

20180726_200906_resized

20180727_182124_resized

20180728_114047_resized

 Dès notre arrivée, nous partons en balade vers l'aval, le long de la baie des Anges et de son abbaye. Nous reveons par la route du haut et le bourg de Landéda, village le plus près du port, et seul lieu d'approvisionnement. Puis retour à pied au port (2 km de plus).

8w

9w

10w

11w

12w

13w

14w 15w

16w 17w

18w 19w

 

Ci-dessous, abri du canot de sauvetage et rampe de lancement. Ici, le pdt de la SNSM locale a péri en intervention il y a quelques années...

20w

21w

Quelque temps plus tard, Madame Kiki (la dame qui donne les bulletins météo à la VHF dont la voix et la vocation nous rappellent notre héroïne préférée de la Maison de Toutou) nous confirme qu'un coup de chien (si, si !) est annoncé pour dimanche, de secteur SW. Donc, nous changeons de place afin d'être amarré face au vent. Direction le ponton visiteur de la grande jetée. Nous sommes en compagnie de nombreux voiliers en vadrouille comme nous mais c'est un peu comme aux Canaries, il n'y a pas un seul bateau français. On compte des Anglais, des Belges, des Allemands, des Suédois et même un bateau Lituanien ! Pas de chance pour Alix qui n'ose pas aller voir les autres enfants.

Ci-dessous, Kalinka apparaît en arière-plan entre deux mâts.

22w

Une dame anglaise et sa fille nous font admirer leur oeuvre de matelottage : une sorte de grande galette tressée (qui fait paillasson selon François). Il faut dire que le temps est incertain et qu'on s'occupe comme on peut. Les nuages alternent avec de vives éclaircies. Il fait plutôt chaud. Pour nous, c'est lessive.

23

24w

25w

Dimanche, le vent souffle à plus de 40 noeuds. Depuis hier soir, nous avons à couple un X d'un jeune couple parti de Vannes le vendredi soir après le boulot. Ils partiront pour les Scilly dès lundi matin puis l'Irlande. Nous retrouvons pour notre part les joies des 7 familles et du nain jaune et sortons faire une très belle balade lorsque la pluie s'arrête enfin, vers 16h, direction les dunes de Sainte Marguerite à l'ouest de l'embouchure de l'Aber Wrac'h, un spot de ouf pour les kiteurs et planchistes côté mer, et un spot de dingue pour les Loden côté dunes.

nb : la photo n'est pas de moi car je n'avais ni appareil photo ni téléphone ce jour-là (le ciel était plus gris aussi...).

dunesdestmagueritekitesurfaberwrachbretagn

 Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2h du matin, un voilier anglais (bleu et jaune) est remorqué par la SNSM suite à une panne de moteur à l'entrée (il faut être fou pour prendre la mer par ce temps !).

1w

2w

1w

Le dimanche soir, les enfants de nos voisins belges flamands et leurs amis néerlandais continuent à naviguer dans le port à bord de leur petit dériveur américain très rapide qu'ils ont acquis en même temps que leur voilier Freedom au Portugal il y a un mois. Qu'il pleuve ou qu'il vente, les marmots sont sur l'eau !

2w

 Le café du port est le seul lieu d'approvisionnement local : au choix, pain ou conserves !

3w

Lundi 30 juillet, le coup de vent est passé mais le vent est toujours au sud sud-ouest avec une mer forte à très forte. Bof bof ! Nos voisins partent quand même pour les Scilly mais nous, nous préférons une rando à pied en remontant la rivière (GR 34 pour les connaisseurs) jusqu'au Moulin de l'Enfer où nous découvrirons les ateliers du Père Jaouen et son Bel Espoir à la retraite.

4w

5w

6w

7w

8w

9w

10w

11w

12w

13w

 Une source ! ça ressemble vraiment aux Pyrénées. Glouglou est content !

14w

 François présente à sa fille un brise de mer 28 pieds, le même que celui sur lequel il a traversé il y a quelques années...

15w

16w

17w

18w

19w

Arrivés au petit port du Paluden juste avant le pont, nous regagnons une route et la chance nous sourit : la deuxième voiture qui passe conduite par un  jeune surfeur nous ramène au port de l'Aber Wrac'h. On avait bien fait 10 km... Arrivés au port, nous découvrons les 90 bateaux du Tourduf (Tour du Finistère) arrivés dans l'après-midi. Nous leur avons d'ailleurs cédé notre place et pris une bouée à l'extérieur.

20w

 

Demain, nous partirons sans doute pour Morgat et entamerons notre "redescente" vers le sud.