Nous quittons Lesconil à 6h00 par pétole et calme plat. Nous faisons donc route au moteur en direction de la pointe de Penmarc'h. Le lever du jour est toujours un moment très agréable en mer. Nous croisons quelques bateaux à la sortie du (long) chenal du Guilvinec.1w

2w

3w

 

Au loin (ci-dessus), la pointe de Penmarc'h et le phare d'Eckmül.

4w

5w

 

6w

7w

 

Après avoir traversé la Baie d'Audierne mollement (à la voile puis au moteur) nous arrivons enfin en vue de la Pointe du Raz. Mais avant de l'atteindre, un banc de brume nous gagne et nous confine dans un épais coton durant une trentaine de minutes. Chacun s'occupe comme il veut... Puis la brume se lève et le soleil tape à nouveau.

8w

9w

10w

 Au loin, nous apercevons l'île de Sein, vers laquelle nous irons peut-être un jour même si l'on dit que le mouillage y est particulier (pas de fond , peu d'abri, et mauvaise tenue).

1w

 

Nous passons la Plate (cardinale ouest) et le phare de la Vieille puis  passons au large de la baie de Douarnenez et faisons cap vers les tas de Pois, gros rochers au large de la côte de Morgat, passant au large du cap de la Chèvre (pointe sud de la croix de la presqu'île de Crozon, qui ferme au nord la baie de Douarnenez). Pris par un nouveau banc de brume, nous dévions notre route et décidons de pénétrer dans la rade de Brest par le chenal du Petit Leac'h et non par la passe du Toulinguet, prévue initialement. Merci le GPS et l'ordi à la table à carte. On s'en passerait mais c'est bien confortable.

2w

3w

 

Dans quelques jours aura lieu le rassemblement de bateaux traditionnels de Douarnenez. Il faut donc ouvrir les yeux, les vieux gréements défilent !

4w

 

Passage de la pointe de Toulinguet (la pointe ouest de la croix que forme la presqu'île de Crozon)

5w

 

Arrivée à Camaret (au terme d'une navigation de 52 milles), nous nous amarrons dans la marina "nord" réservée aux visiteurs. Les beaux bateaux sont légion.

6w

7w

 

Le soir, visite de notre cousine Guylaine, et de son mari Michel et leur fille Leslie. Dîner à bord très agréable grâce au taud qui nous protège un peu de la forte chaleur ambiante.

8w

 

Balade du soir sur le port de Camaret.

9w

10w

 

Petit-dej à Camaret sous un taud léger (il fait vraiment très chaud). Nous promenons Loden sur la plage qui est juste de l'autre côté du môle, à marée basse (matin et soir en ce moment, ça tombe bien) car la plage est interdite aux chiens.

11w

12w

 

Nous assistons à une petite répétition du concert qui aura lieu ce soir à la chapelle du môle : violon et harpe celtique (par un ami de Guylaine et de Michel). C'est beau et reposant d'autant que la chapelle nous apporte un peu de fraîcheur.

13w

 

La chaleur est telle que nous n'entreprenons pas de grande rando. Mais alternons repos à bord et baignades à la plage.

20180724_084737_resized

 

Le long du grand môle, quelques chalutiers abandonnés résistent. Il y a cinquante ans, le cimetière de bateaux s'étendait tout le long du môle (plusieurs centaines de mètres). Il n'y en a plus que trois ou quatre désormais.

20180724_085009_resized

 

Sur le même môle, la Tour Vauban vient d'être restaurée.20180724_085242_resized

 

Après deux nuits et un jour à Camaret, nous décidons de profiter de cette météo exceptionnelle pour "monter" vers le nord, d'autant que la mer est basse le matin (la navigation en courant montant dans le chenal du Four se fait donc en matinée, ce qui est agréable) et les coeff de marée peu élevés.