Samedi 8 juillet 2007. C'est tranquillou que nos deux marins, François le capitaine et Alix son moussaillon ont convoyé Kalinka de sa bouée de Foleux vers Arzal, où Michel (papa/papi) et moi les avons rejoints. Et c'est tranquillou que Kalinka nous a tous conduits vers Piriac, où nous avons passé deux jours.

 

S0034282w

S0044283w

S0074287w

Au concours de grimaces "je ressemble à un éléphant de mer", qui a gagné ?

S0104291w

Un ciel voilé, une forte luminosité et un vent NE mollissant vers 15h et virant NW 3 à 4, bref un petit thermique, peut-être est-ce l'annonce de ce qui nous attend pour l'été... qui sait ?

S0114292w

 Lundi 9, nous quittons Piriac et décidons de gagner Hoëdic, profitant du petit régime d'ouest, qui permet de mouiller à droite du port. A l'approche de l'île, nous décidons pourtant de faire un petit détour dans le port et ne voyant pas grand monde, nous dirigeons vers la première tonne, à laquelle ne sont amarrés que trois bateaux ! Kalinka passera donc sa première nuit dans le port d'Hoëdic décidément bien désert (nous ne serons que quatre bateaux le soir). Vive la navigation avant le 14 juillet !

Le spectacle qui nous attend nous rappelle notre aterrissage en Espagne à Vivero en 2014. Olé ! dans le chenal, un grand dauphin nous accueille et nous accompagne jusqu'à notre place. Randy, c'est son nom, sera toujours là le lendemain, allant à la rencontre de chaque arrivant et nous offrant régulièrement le spectacle de jolies cabrioles, à quelques mètres de notre bateau. Nous le surprendrons également à dormir adossé à notre tonne, durant 2 ou 3 heures. Il se laissera câliner et carresser, non sans nous postillonner desus, et provoquera Loden en poussant ses petits cris typiques de dauphin, auxquels notre fauve ne se privera pas de répondre au grand dam des voisins !

"Mais laisse-moi installer mon aussière..."

S0224311w

S0334334w

 

"Mon Randy, tu es le plus doux de tous les dauphins."20170710_173106w

S0354338w

 

Nous irons tout de même à terre, crapahutant jusqu'à Tahiti Beach où seules trois petites familles occupent cette magnifique plage de sable blanc. Alix, Loden et moi ne réssisterons pas à un énorme bain suivi d'une bronzette pas désagréable. De retour au bateau, après avoir à nouveau admiré notre Randy, nous reprenons chacun nos activités habituelles.
S0374340w

 

Dans le cockpit, c'est notre Lolo qui  assure la veille...

S0424347w

 

Mardi 11, à quelques milles d'Hoëdic, nous découvrons une petite avarie à la GV : le gousset de la 2e latte a lâché. Cap sur la Trinité où non sans peine, nous dégréons la GV et l'apportons au voilier Delta qui nous réparera cela dans l'après-midi. Mais le lendemain, la météo est maussade et nous ne partirons que le jeudi matin seulement. Du NW 4 à 5 B  étant au programme, nous n'irons qu'à Belle-Ile, afin de préserver nos frêles organismes pas encore très amarinés. Il est 17h et nous attendons à une bouée extérieure l'ouverture du bassin à flot prévue vers 19h. Gaël - figure du port de Palais - vient nous voir et papoter. Il nous apprend qu'on lui interdit désormais d'embarquer avec lui sa petite chienne Jack russel. Loden est déçu. Nous débarquons pour une heure avec Alix et là, suprise, qui nous attend ? C'est Randy ! Arrivé ce matin dans le port de Palais, il est connu depuis une dizaine d'année paraît-il et vient régulièrement passer du temps dans nos îles du Ponant.

Le voici à une bouée au ras d'un petit ponton de l'avant-port de Palais. Au premier plan, la fourure de Loden qui vient saluer son ami. C'est à qui fera le plus beau.

IMG_20170713_145250w